La production de pommes de terre augmente à 15 828 tonnes

La production de fruits et légumes est restée quasi stable en 2020, ayant enregistré une légère hausse de 0,7% en 2020, passant à 94 410 tonnes, contre 93 736 tonnes en 2019. Il est à noter qu’il n’y a pas eu de culture de riz en 2020, alors que six hectares avaient été récoltés en 2019 et que 21 tonnes de “paddy rice” avaient été produites en 2019, et zéro l’année dernière.

S’agissant de la pomme de terre, sa production est en hausse, car elle atteint 15 828 tonnes en 2020, contre 14 822 tonnes en 2019, et la superficie récoltée est passée à 834 hectares, comparée à 714 en 2019. Cependant, la production d’oignons, elle, a chuté de 3 219 tonnes en 2019 à 1 535 tonnes l’année dernière. Il est de même pour la tomate, dont la production a régressé de 8 684 tonnes en 2019 à 8 298 tonnes en 2020. En revanche, pour ce qui est du chou, la production est en hausse, à 4 008 tonnes.

Même tendance pour le chou-fleur, dont la production est passée de 725 tonnes en 2019 à 837 tonnes en 2020. La production d’aubergines augmente légèrement à 3 496 tonnes. Concernant les légumes grimpants, leur production chute à 23 861 tonnes par rapport à 24 702 tonnes en 2019. Bonne nouvelle cependant pour la banane et l’ananas, dont la production est en hausse, soit à 8 512 tonnes et 9 592 tonnes respectivement.
Dans le domaine de la production théière, la superfine sous culture de thé se chiffre à 685 hectares pour 2020, représentant une hausse de 4,4% comparé à 2019. Cependant, la production de feuilles de thé vertes a chuté de 38,7% l’année dernière à 5 105 tonnes, contre 8 329 tonnes en 2019. La production de thé a également subi une baisse de 31,6% précisément, passant de 1 583 tonnes en 2019 à 1 083 tonnes l’année dernière.

Concernant la production de poulet, elle a chuté à 47 500 tonnes en 2020, contre 51 000 tonnes en 2019. La production de poisson, elle, a reculé de 34,6%, passant de 35 055 tonnes en 2019 à 22 943 tonnes en 2020. La production laitière est en baisse, étant passée de 2,5 millions de litres en 2019 à 1,8 million l’année dernière.