- Publicité -

Airport Holdings : demande d’injonction rejetée pour les petits actionnaires de MK

L’Association des petits actionnaires d’Air Mauritius a essuyé un revers en Cour suprême avec sa demande d’injonction pour contester le rachat obligatoire des titres des actionnaires minoritaires au sein de la compagnie d’aviation par Airport Holdings Ltd (AHL) a rejetée. La démarche entamée par les principaux animateurs de la Listed Companies Minority Shareholders Association (LCMSA) pour contrer cette Compulsory Acquisition a échoué devant la juge en chambre de la Cour commerciale Véronique Kwok. Ainsi, l’offre obligatoire d’AHL a prolongé l’exercice d’acquisition de ces actions jusqu’au lundi 29 novembre. L’appel est une nouvelle fois lancé par AHL aux petits actionnaires pour qu’ils vendent leurs titres. Après la date butoir, AHL aura le droit de procéder à la Compulsory Acquisition des actions qu’elle n’a pas encore sans l’approbation de leurs détenteurs.

- Publicité -

Conformément à la règle 37 des Securities (Takeover) Rules 2010, si les actionnaires d’Air Mauritius vendent à AHL 90 % ou plus de leurs titres, celle-ci aura le droit d’acquérir d’office ces actions par le truchement de l’offre d’achat obligatoire. Or, AHL détient déjà à ce jour 92 % des actions de la compagnie nationale d’aviation.

Le duo de porte-paroles de la LCMSA Awad Balluck et Raj Ramlugun réprouve ces méthodes utilisées dans le cadre de l’acquisition des actions par AHL. Raison pour laquelle l’association avait fait cette demande d’injonction en Cour suprême. Après ce revers, l’on affirme réfléchir à d’autres stratégies pour conserver les titres des actionnaires minoritaires mais on reconnait également que chacun est libre d’agir selon sa conscience et ses intérêts.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour