« C’est mon combat. Je paie peut-être les frais ». C’est ce qu’a affirmé Me Rama Valayden, ce mardi après-midi, à sa sortie du bureau du Mauritius Bar Association.

L’avocat a été interrogé pendant plus de quatre heures par le Bar Council hier. Il était attendu pour donner sa version des faits sur les circonstances entourant son arrestation.

L’homme de loi avait été arrêté, lundi dernier aux environs de 2h du matin, suite à sa participation avec le Groupe Réflexion Emmanuel Anquetil à la manifestation pacifique organisée la veille en soutien au peuple de Palestine.

Face à la presse hier après-midi, accompagné de ses hommes de loi, Me Anoop Goodary et Me Jacques Panglose, il a déclaré : « I stand by what i said, c’est la vérité et la vérité vaincra. C’est un combat ».

L’avocat Jacques Panglose affirme pour sa part avoir fait mention aux membres du Bar Council qu’il souhaite contre-interroger les sources leur ayant fourni des informations. « Fer zot vinn devan Bar Council, pou mo kapav poz zot kestion », plaide-t-il.