De novembre 2019 à juin 2021, 247 cas ont été entendus devant le Redundancy Board. C’est ce qu’a révélé le ministre du Travail, Soodesh Callichurn, lors de l’examen en comité du budget de son ministère.

Nando Bodha s’est intéressé au nombre de cas entendus par cette instance en 2021 et, si d’autres sont en suspens. Soodesh Callichurn soutient que de novembre 2019 à juin 2021, 247 affaires sont devant le Redundancy Board. Sur ces 247 cas, 233 ont été réglés, et les 24 cas sont entendus ce moment. Les 247 cas se rapportaient à 3 195 employés. Sur les 247 cas devant le Redundancy Board, 147 concernent 2 881 employés et ont trait à la réduction du personnel ou à la fermeture de l’entreprise.

Reza Uteem a interpellé le ministre sur le National Wage Consultative Council. Il a voulu savoir si le NWCC a fait des recommandations sur la révision du salaire minimal. Soodesh Callichurn répond que, suivant la National Minimum Wage Act, le salaire minimal doit être revu chaque cinq ans.

Ranjiv Woochit sollicité le ministre sur l’item Rent de Rs 25 millions s’agissant de l’item “rent” et Ritesh Ramful sur la question d’Extra assistance de Rs 10 millions pour le paiement des salaires des conseillers au ministère du Travail, au président et au vice-président du Redundancy Board.