Pour venir en aide aux artistes affectés par la crise sanitaire, la Mauritius Society of Authors (MASA) a offert une aide financière à ses membres et membres associés. Les fonds ont été puisés du Solidarity Benevolent Fund de la société. Toutefois, des membres et membres associés sont mécontents par les critères imposés et se demandent si cela est en règle avec les statuts de la MASA.

Dans une lettre envoyée au Premier ministre, Pravind Jugnauth, ils avancent : « Last year, all full-fledged members of MASA, irrespective of its category benefited the scheme. This year, according to the declaration of the Chairperson of MASA in the local press, only some members and some associate members who have contributed in the provident fund of MASA will benefit the assistance. This is not regulated under any legal document by MASA. »

Selon les indications, les Full Fledged Members dont la contribution s’élève à plus de Rs 5 000 recevront une aide équivalente à ce chiffre et ceux dont la contribution est entre Rs 3 000 et Rs 5 000 percevront Rs 2 500. Les Associate Members toucheront également Rs 2 500 s’ils ont contribué plus de Rs 3 000. Les contestataires font ainsi ressortir dans leur lettre qu’il y a « des membres du conseil d’administration qui n’ont rien fait dans l’intérêt des droits d’auteur mais qui bénéficient quand même du board sitting ». Ces derniers demandent ainsi au Premier ministre d’intervenir afin que tous les membres et membres associés puissent être traités équitablement.