- Publicité -

Atelier de travail : Le NDS évoque la situation de la drogue à Maurice

Le National Drug Secretariat (NDS) a animé mercredi un atelier de travail à Bagatelle dans le sillage de la Journée internationale de l’abus et contre le trafic de drogue et ce, sur le thème Addressing Drug Challenges in Health and Humanitarian Crisis. À cette occasion, la situation à Maurice a été évoquée.

- Publicité -

Devi Bohanee, Programme Officer du ministère de la Santé, a estimé que le Covid-19 a eu « un impact considérable sur la consommation de drogue », mais aussi sur « l’évolution rapide du trafic » pendant cette période. « La consommation de drogue, comme le cannabis, parmi les jeunes a augmenté », dit-elle.
Le Programme Coordinator Sewraz Corceal a, lui, expliqué que cet atelier a pour but de créer une prise de conscience sur la prévention, tout en abordant les retombées de la National Survey entreprise sur les toxicomanes à Maurice. Ainsi, il rappelle que ce rapport a été préparé avec l’assistance technique de l’Organisation mondiale de la santé, « qui donne un aperçu de la situation de ce fléau dans notre République ».

Il s’est par ailleurs réjoui que cet atelier de travail a vu la participation d’ONG, mais aussi de représentants du ministère de l’Éducation et de celui des Sports, « qui bien souvent sont en contact avec des consommateurs de drogue », dit-il. « Il est important pour les participants d’avoir une bonne connaissance de la situation de ce fléau au niveau national, les catégories des personnes les plus vulnérables, et les substances en circulation », reprend Sewraz Corceal.
De son côté, le Dr Appadoo, Programme Coordinator de la NDS, souligne : « Cette Journée internationale est une occasion pour les pays de réfléchir sur les causes et l’impact de la drogue au sein de la société. Il faut également discuter des stratégies pour lutter contre ce fléau. Cet atelier de travail va permettre aux participants d’être mieux informés sur le sujet. »

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour