L’hôtel Ravenala Attitude, à Balaclava, a mis les petits plats dans les grands pour souhaiter la bienvenue aux premiers clients, hier matin. Un accueil princier, planifié au détail près, comme du papier à musique par les membres du personnel de l’hôtel, qui a attendu ce moment depuis 18 longs mois.

11h30. La première voiture transportant le couple Lacrange débarque. Les membres du personnel de l’hôtel, tous sur leur 31, attendent impatiemment ces premiers visiteurs. Quelques minutes auparavant, ils avaient l’air tendus et un peu stressés pour faire de cet accueil, mémorable pour les tout premiers clients. Ainsi à 11h30, l’hôtel a résonné au son des ravannes, pour accueillir le couple Lacrange venu tout droit de France. «  Nous sommes ravis d’être ici, car cela fait 30 ans que nous voulions visiter ce beau pays  », déclare M. Lacrange. En effet, le couple confie avoir réservé depuis un an, mais s’est vu obliger de repousser à chaque fois le séjour. «  Nous voulions à tout prix faire ce voyage, d’autant que nous fêtons cette année nos 30 ans de mariage et l’on ne pouvait rêver mieux  », dit-il. Le couple compte ainsi passer 10 jours de farniente, sous les cocotiers. «  Nous sommes ravis de pouvoir enfin respirer, car ces derniers mois ont été très durs pour nous tous et ce voyage nous l’avons préparé depuis longtemps  », poursuit le couple Lacrange, venu tout droit de France.

En effet, l’hôtel Ravenala du groupe Attitude, qui a servi comme centre de quarantaine payant, mais aussi comme centre de traitement, démarre cette nouvelle saison sur une bonne note, bien que timide. «  Nous sommes très contents et très excités de pouvoir accueillir les clients dans les hôtels Attitude après ces 18 longs mois de fermeture et ce, malgré la pause en décembre avec le marché local et envers qui nous sommes très reconnaissants  », dit Alessandro Schenone, General Manager du Ravenala. Ce dernier, aux petits soins pour les visiteurs, a tenu à être présent pour accueillir lui-même ces derniers. «  Aujourd’hui, nous avons neuf chambres, mais l’occupation augmente et c’est très encourageant.  » Il explique par ailleurs qu’en moyenne les clients étrangers vont rester sept jours et les clients mauriciens un week-end. Chose qui les ravit, car cela fait trop longtemps, dit-il, que le personnel n’a pas vécu cet instant.

Tests PCR pris en charge par l’hôtel

Par ailleurs, Alessandro Schenone explique que tout a été mis en œuvre pour permettre aux clients, étrangers et mauriciens, de se relaxer  et de profiter de leur séjour, tout en les rassurant sur le protocole sanitaire scrupuleusement respecté. En effet, le personnel ne laisse rien au hasard et passe systémiquement après chaque client pour désinfecter. «  Le personnel est formé et on rouvre les portes de l’hôtel en tranquillité. Évidemment avec la Covid, tout le processus d’accueil et de service a changé, mais nous avons un Risk Assessment Manager et le Quality Manager qui s’occupent de la formation et de tout cet aspect-là  », rassure-t-il. En outre, le General Manager avance que les clients auront droit à deux tests PCR, l’un au Jour-0 et l’autre au Jour-5, comme le demandent les autorités, et qui seront pris en charge par l’hôtel. «  Nous travaillons avec une équipe médicale qui se charge de cette partie-là et ainsi nos visiteurs peuvent être tranquilles.  »
Au Ravenala Attitude, tout a été programmé pour faire de ce séjour un rêve. «  Nous avons concocté tout un programme pour nos visiteurs. Un programme authentique à l’image du groupe, avec des cours de cuisine, des soins au spa, avec le nouveau concept “gran-mama” qui remet les traditions mauriciennes à l’honneur  », explique le General Manager.
«  Nous sommes prêts et avons hâte de vous accueillir de nouveau  », conclut-il.

GILBERT ESPITALIER-NOËL (CEO BEACHCOMBER) :

« Nous avons le cœur léger »

« Je crois que tous ceux qui travaillent dans l’hôtellerie à Maurice, et notamment chez nous à Beachcomber, ont le cœur léger. C’est un grand soulagement après 18 mois extrêmement tendus et même très inquiétants ne sachant pas de quoi sera fait l’avenir. C’est un grand jour aujourd’hui pour le tourisme mauricien, pour Maurice notamment ; je crois qu’en travaillant tous ensemble on est arrivés à cette ouverture, qui s’annonce bien.
« Cela démarre lentement mais comme vous avez vu aujourd’hui on accueille quelques clients qui sont très contents d’être là et cela va s’accélérer progressivement pour les prochains jours et je pense que toute l’équipe est très heureuse de les accueillir. »