« Nous avons suspendu la grève suite au communiqué de la National Land Transport Authority émis (NTLA) hier. Ce n’est qu’une suspension temporaire. Nous évaluerons la situation dans un mois et, si les choses n’ont pas changé, nous envisagerons une mobilisation dans la localité ».

Nitin Jeeha, conseiller du village de St Hubert, était à son septième jour de grève, hier, vendredi 19 février. Déplorant la manière d’opérer des bus individuels dans la région, le conseiller avait soutenu qu’il prendrait une décision à la suite du Conseil des ministres qui s’est tenu en après-midi.

Dans un communiqué, la NTLA stipule que « the NTC will continue to serve route 87 by providing 8 buses on a daily basis ». L’entité indique également qu’un monitoring de la situation sera effectué.

Contacté ce samedi, Nitin Jeeha a expliqué qu’à l’issue de la publication du communiqué de la NTLA, il a décidé de suspendre sa grève momentanément, le temps de constater si la situation changera.

Ce dernier indique, toutefois, que depuis trois jours, des complaintes concernant les bus individuels continuent à pleuvoir.

Par ailleurs, Nitin Jeeha se dit satisfait du service de la National Transport Coorporation (NTC) qui opère depuis peu dans la région. À savoir que le ministre du Transport Allan Ganoo avait annoncé, mardi, le rajout de quatre bus additionnels déployés par la CNT sur la ligne 87.