photo d'illustration

Conscient des difficultés que rencontrent souvent les jeunes avocats, le Bar Council vient avec l’initiative de la mise en place d’une hotline destinée à assister les jeunes de la profession. Ainsi, sur une base 24/7, les jeunes avocats pourront se tourner vers leurs seniors pour des conseils dans le cadre de l’exercice de leur métier. Grâce à cette hotline, un panel de Senior Counsels prêtera main-forte aux jeunes avocats qui ont été quelque peu privés de repère durant la période de confinement.

Cette hotline est destinée aux jeunes avocats afin de s’assurer que tous les membres du barreau commencent sur un pied d’égalité, avec un accès égal à l’information et la possibilité de construire une pratique florissante. Si un jeune qui compte moins de sept ans de pratique se retrouve avec des questions quant à sa profession et ce qu’il est appelé à faire en tenant compte du code d’éthique, les seniors du barreau seront là pour l’aider et le guider.

Les périodes de confinement durant deux années consécutives n’ont pas été chose facile pour ceux qui viennent tout juste de prêter serment. Depuis, le Bar Council estime qu’il y a un travail à faire afin de soutenir ces jeunes. Au fur et à mesure que les choses évoluent, les membres du barreau se concentrent de plus en plus sur le bien-être de la profession. Un certain nombre de praticiens ont exprimé leurs inquiétudes concernant leur propre bien-être et celui des jeunes à une époque d’incertitude financière, d’isolement et de normalité perturbée.

Lire l’article au complet dans l’édition du Mauricien du 1er juillet.