Photo d'illustration

La Beach Authority (BA) travaille actuellement sur un plan visant à rendre l’accès plus facile aux personnes handicapées souhaitant se rendre sur les plages publiques. Quatre plages ont été identifiées dans ce contexte, soit celles de Flic-en-Flac, Mon-Choisy, Belle-Mare et La Prairie. Des réunions consultatives sont en cours pour mettre au point ce projet, qui fait partie du Beach Management Plan de la BA.

Ce plan à long terme prévoit également l’aménagement d’aires de stationnement, de nouveaux blocs sanitaires, d’aires de restauration et de boutiques, en sus d’un aménagement paysager. Ce plan a pour objectif d’améliorer les équipements de loisirs, d’augmenter la valeur esthétique, d’harmoniser les activités de la plage et de fournir des mesures de sécurité et de sûreté à tous ceux se rendant à la plage.

L’exécution de la phase 1 du projet de réhabilitation de la plage publique de Mon-Choisy, qui est en cours, fait partie de cet ensemble de projets. La BA prévoit d’aménager un espace pour 50 véhicules, ainsi que des espaces de parkings pour les personnes à mobilité réduite. Mais aussi un passage pour piétons, l’installation de gyms extérieures, de douches en plein air, de boutiques, de tables de pique-nique et de lampadaires, entre autres.

Ce projet sera achevé en décembre prochain. Il nécessitera cependant l’abattage de 180 filaos. En contrepartie, 600 plantes endémiques et décoratives, tels que des palmistes et palmiers, seront plantées.