- Publicité -

Bilan et perspectives : e-Health Project et Smart Parking au menu de 2022

Le ministre de la Technologie, de l’Informatique et des Communications (TIC), Deepak Balgobin, entend maintenir le tempo l’année prochaine avec des projets dans les domaines de la santé et du transport entre autres. C’est ce qui ressort du bilan et des perspectives dressés hier matin.

- Publicité -

Ainsi, le ministre annonce le lancement du projet E-Health. Et pour ce projet, un appel d’offres, ajoute-t-il, sera lancé par le ministère de la Santé. Suite à ce projet, l’application Smart Parking deviendra aussi une réalité. Ce projet sera mis à exécution en collaboration avec le ministère du Transport. Le but : permettre aux automobilistes d’acheter et d’utiliser des coupons de parking numériques. De plus, toujours dans ce contexte de lancement, une application consacrée aux paiements des pénalités fixes sera concrétisée. Ainsi, le règlement des pénalités fixes pourra se faire en ligne.

Deepak Balgobin annonce aussi d’autres projets, tels la connexion haut-débit dans des établissements secondaires où toutes les salles de classe seront pourvues de Wi-Fi ; un centre de données de niveau IV et un site de recouvrement après sinistre ; la restructuration de plusieurs départements de son ministère sous une seule ombrelle appelée la Mauritius Digital Transformation Agency et le projet chatbot qui se compose de deux phases.

Dans la première phase, le chatbot sera accessible sur le portail du gouvernement, ainsi que sur les sites web du portail d’assistance aux citoyens et du bureau de l’Etat Civil. Le ministre souligne que les travaux devraient être terminés à la mi-février pour la phase I, et la phase 2 commencera dans 20 ministères et départements et durera 12 mois.

Par ailleurs, abordant la Mauritius Post Ltd, il fait ressortir que l’institution a signé un protocole d’accord cette année avec le ministère du Développement industriel pour offrir des facilités aux petites et moyennes entreprises (PME) et ainsi booster leurs activités. Il annonce, par ailleurs, la restructuration de la Mauritius Post Ltd l’année prochaine qui marquera aussi ses 20 ans. De plus, il fait ressortir que la MPL s’engagera dans de nouveaux services, dont le commerce électronique.

Quant aux projets de cette année, le ministre soutient que l’accès aux technologies numériques était l’une des principales priorités du gouvernement et, au cours de l’année 2021, de nombreux progrès ont été réalisés en termes de croissance du secteur des technologies de l’information et de la communication, de recherche, d’innovation et de développement numérique des services gouvernementaux, malgré les difficultés engendrées par la pandémie de COVID-19.

Il a aussi énuméré les projets réalisés en cours d’année, dont la numérisation des services gouvernementaux et des services publics tels MoRendezVous, MauPass, MoKloud, Autorité de certification MauSign ; le lancement du nanosatellite MIRSAT1 ; la promulgation de la Mauritius Emerging Technologies Council Act et de la Cybersecurity and Cybercrime Act 2021 ; la finalisation de la National Cybersecurity and Cybercrime Strategy 2022-2024 ; le lancement de la 5G ; et la collaboration avec Facebook/Meta et Tiktok.

Deepak Balgobin fait aussi état de la performance de Maurice au niveau international. Ainsi, Maurice est classée 52e mondial dans le Global Innovation Index et 17e dans le Global Cybersecurity Index. « Avec tous ces développements numériques, Maurice est en train d’émerger comme un centre numérique en Afrique », dit-il.

Le ministre annonce que Maurice sera candidate un siège pour la région africaine sur l ’International Telecommunication Union pour la période 2023-2026.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour