Photo illustration

– Appel aux particuliers « de faire preuve de générosité et de solidarité, et d’accueillir, même dans leurs cours, des exercices de don »

Pravesh Rawoo, actuel président de la Blood Donors Association (BDA), lance, au nom de l’ONG, un appel vibrant : « Pour la deuxième année consécutive, Maurice se retrouve en confinement prolongé. Et malheureusement, je suis triste de le répéter, pour bon nombre de Mauriciens, cette situation rend leur vie encore plus difficile. » Il souligne : « Plusieurs patients ont un besoin urgent de sang régulièrement. »

Pravesh Rawoo explique : « Nous avons des patients thalassémiques, par exemple, et il y a ceux qui ont besoin d’une intervention chirurgicale. Il y a ceux qui sont atteints de cancers et d’autres encore qui souffrent de pathologies spécifiques, et qui ont régulièrement besoin de transfusion sanguine. Rien que pour pouvoir répondre à cette attente primordiale, la BDA, qui travaille en étroite collaboration avec la Banque du Sang, a besoin de 150 pintes de sang au quotidien. Mais avec cette situation de crise sanitaire, nous aurons beaucoup de difficultés à recueillir du sang des donneurs potentiels. »

De ce fait, la BDA s’est lancée dans une campagne « massive et de proximité », souligne Pravesh Rawoo. « Nous savons que les Mauriciens sont tous très généreux et solidaires, surtout dans les grands moments de difficultés qui touchent tout le pays. De ce fait, nous demandons aux particuliers de nous contacter. Nous sommes disposés à venir, avec nos équipes, et bien évidemment, avec tous les équipements conformes au respect des consignes sanitaires en vigueur, pour réaliser des exercices de dons de sang, afin que nous puissions recueillir du sang pour aider tous ces patients qui dépendent de nous. »

Pravesh Rawoo rappelle qu’ « il ne faut pas croire que la Banque du Sang stocke à long terme du sang ». Il poursuit : « Il s’agit d’un élément très fragile que nous ne pouvons conserver pendant trop de temps. D’où la nécessité de régénérer, régulièrement, le stock de sang. » Par ailleurs, il faut savoir que, même en temps normal, soit hors confinement, « nous ne parvenons pas à avoir un surplus de sang en réserve. Via les donneurs et les exercices de la BDA, nous arrivons tout juste à répondre aux attentes… »

Pour la période de mars à mai 2020, durant le confinement, fait remonter Pravesh Rawoo, « grâce à des efforts concertés avec des Mauriciens, qui ont joué le jeu, alors que certains nous ont même accueillis dans leur cour, et d’autres dans des espaces pouvant accommoder des équipes de la BDA, nous avions pu recueillir 4 834 pintes de sang ». Il ajoute : « Et cette année, depuis la mi-mars, nous avons pu collecter un peu plus de 1 800 pintes. Ce n’est pas mal. Mais ce n’est effectivement pas du tout assez. Surtout s’il y a des urgences et des événements inattendus. »

Pour la semaine en cours, par exemple, la BDA a établi un calendrier grâce au soutien de quelques volontaires, qui ont immédiatement répondu à notre appel. Ainsi, ce mercredi 7, deux exercices seront effectués, à savoir au kovil de Mare-d’Albert et au Magasin Idéal de Plaine-Verte, à Port-Louis. Le jeudi 8, la BDA sera présente au Batiment Fowdar, à La Louise, Quatre-Bornes, et au Saint Antoine Sugar Estate de Goodlands. Et vendredi, ce sera au tour du Midlands Village Council d’accueillir un exercice similaire. Enfin ce samedi 10, l’ONG sera présente à Kallee Lane, dans le quartier de Trèfles, à Rose-Hill, à l’Impasse Jouvence, à d’Epinay, et dans le village de l’Escalier.

Durant les jours écoulés, le président de la BDA explique : « Lors d’un exercice de collecte de sang, à Lallmatie, chez la famille Jugbundun, nous avons pu recueillir 46 pintes, et lors de celui de Bambous, mardi, 25 pintes ont été reçues. Nous remercions vivement tous les Mauriciens qui ont fait preuve de grande générosité et qui sont venus exprimer leur solidarité avec nous. » La BDA invite ceux souhaitant se joindre à sa campagne, de prendre contact avec elle sur le 5257-9293 ou le 5756-0077. « Nous leur expliquerons la marche à suivre… »