Toute infraction à la Quarantine Act ne sera pas tolérée et ceux qui sont interpellés n’échappent pas à des sanctions pénales, en raison des restrictions sanitaires toujours en place à cause de la pandémie de COVID-19. Le Police Press and Public Relations Office a ainsi émis dans un communiqué selon lequel à ce jour trois personnes ont déjà été condamnées à une peine de prison pour des délits sous la Quarantine Act. Le 2 juillet, deux hommes ont ainsi été condamnés devant le tribunal de Flacq sous une accusation de “Leaving quarantine facility without autorisation”. Les deux hommes ont chacun écopé d’une peine d’une semaine de prison.

Pour rappel, la première condamnation pour violation de la Quarantine Act est celle d’un habitant de Pointe-aux-Sables, âgé de 32 ans. Il lui était reproché de s’être évadé d’un centre de quarantaine à Flic-en-Flac dans la nuit du 11 juin. Il s’était rendu à la police de La Tour-Kœnig le lendemain de son escapade. Dans un jugement rendu le 22 juin au tribunal de Bambous, il a été condamné à une peine de prison de trois semaines et a eu à payer une amende de Rs 1 000. À noter que tout contrevenant à la Quarantine Act est passible d’une amende pouvant atteindre Rs 500 000 et d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à cinq ans.