Le ministre des Finances, Renganaden Padayachy, lors du Budget présenté le jeudi 4 juin, a annoncé le lancement d’un Buy Mauritian Program destiné à soutenir l’entrepreneuriat et les industries locales.

Un quota légal sera donc imposé afin d’encourager la vente de produits locaux.

« We will impose a minimum shelf space of 10 percent for locally manufactured goods in supermarkets », a déclaré le ministre.

Il a ajouté que les ministères et autorités gouvernementales « will be required to have a minimum domestic content of 30% in their purchases of goods, wherever possible ».

« We will also provide for a Margin of Preference of 20 percent on public purchases to all local manufacturing companies and 30 percent for manufacturing SMEs », a ajouté le ministre.