BUDGET | Rapport « accablant » de l’Audit : La RGEA fait part de ses préoccupations dans une lettre au Premier ministre

Dans une correspondance transmise au Premier ministre, Pravind Jugnauth, la Rodrigues Government Employees Association (RGEA) fait part de ses  préoccupations en ce qu’il s’agit de l’utilisation du budget alloué à l’Assemblée régionale de Rodrigues.  Cette correspondance fait état de ce que cette instance syndicale considère comme une mauvaise utilisation de l’argent public, qui consiste à « diverting » les fonds publics alloués au gouvernement régional par le gouvernement central vers d’autres institutions. Une politique du gouvernement régional qui, selon la RGEA, dure depuis deux ans.

- Publicité -

La RGEA souligne que le dernier rapport de l’Audit, publié en février de cette année, expose le fait que le budget alloué à l’Assemblée régionale de Rodrigues pour ses coûts d’opération est systématiquement alloué à des compagnies privées, au lieu d’être utilisé pour réaliser les objectifs pour lesquels il a été voté. Le syndicat soutient que cette politique prive les fonctionnaires des moyens nécessaires pour être productifs et performants, dans le but d’offrir un service efficace à la population.

La RGEA ajoute que les dépenses du gouvernement régional ne peuvent être vérifiées et entraînent la mauvaise gouvernance au sein de ces institutions. « The establishment of private companies has resulted in a lack of financial oversight and accountability leading to mismanagement and ineficiencies », écrit la RGEA. Un extrait des sections 4.5, 4.5.1 et 4.5.2 est cité dans la lettre, où le rapport de l’Audit fait ressortir que dans presque tous les cas, les objectifs de ces compagnies privées n’ont pas été atteints.

La RGEA va plus loin en affirmant que, depuis près d’un an, des arriérés de paiement dus aux fonctionnaires n’ont pas été payés. Elle cite en exemple les impayés aux fonctionnaires au sein de la commission de la Santé. Ce qui entraîne une démotivation du personnel, ainsi qu’un manque de confiance dans l’engagement du gouvernement à leur donner ce qui leur est dû.

Toujours selon le syndicat, le rapport souligne l’urgence de rectifier le tir avec effet immédiat quant à l’utilisation des fonds publics. L’instance syndicale lance ainsi un appel pressant au Premier ministre pour qu’il prenne des actions immédiates à cet effet afin de s’assurer que le budget pour la nouvelle année financière soit utilisé à bon escient dans l’intérêt de la population rodriguaise.

Elle croit en effet fermement qu’il est impératif d’implémenter des mesures afin de promouvoir la transparence ainsi que la bonne gouvernance au sein de l’Assemblée régionale, évitant ainsi une mauvaise utilisation des fonds publics. La RGEA souhaite que des actions urgentes soient entreprises afin de restaurer la confiance du public dans l’engagement du présent gouvernement régional. La lettre est signée du président de la RGEA, Alain Tolbize.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour

- Publicité -