“Le peuple de Maurice souffre”, a observé le cardinal Maurice Piat lors de son homélie, ce mardi soir, lors du pèlerinage du Père Laval.

Il a fait état de la situation des squatteurs, qui dorment sous des “tentes” depuis plus de 100 jours, en soulignant que « pa tou ki froder ladan ».

Le cardinal a également parlé du trafic de drogue qui sévit “de plus en plus ces derniers temps”.

La pandémie de Covid-19, le confinement qui a suivi et les restrictions imposées ont, selon lui, destabilisé le peuple mauricien.

Le Cardinal est, en outre, revenu sur le naufrage du MV Wakashio sur les récifs de Pointe d’Esny. Il y a, dit-il, “plein de zones d’ombre autour de ce naufrage. »

« Eski ena trafik ladrog ladan? », s’est interrogé le cardinal.

Pour ce dernier, la marche du 29 août a constitué une manière pour le peuple de faire part “de sa souffrance”. « Nous faisons face à des crises ces derniers temps. Et nous devons faire comme le Père Laval, ki ti ekout so pep, ekout la soufrans ki derier sa ».

Pour lui, « legliz ek Leta bizin ekout lasosiete sivil ».