Suite à l’article de lemauricien.com faisant état hier de la situation inquiétante au sein de la Special Mobile Force (SMF), après la détection de 16 cas positifs, la SMF a entrepris de faire dépister ses troupes. A cet effet, les officiers ont été conduits ce matin à l’hôpital Victoria pour un exercice de dépistage.

Des dispositions ont également été prises pour l’auto-isolation de certains membres de l’unité ayant été en contact avec un patient positif.

Hier, la cellule de communication de la police avait confirmé que les cas positifs au virus enregistrés à la SMF étaient au nombre de 16. Ce matin du vendredi 17 septembre, il y aurait d’autres cas détectés, nous apprend-on du côté du quartier général de Vacoas.

Ainsi, des officiers ont été placés en auto-isolement à la caserne de Vacoas le temps d’être dépistés.