- Publicité -

CCID – « Operasyon kasrol » : Subron et Gua de nouveau interrogés trois ans après

Ashok Subron et Stefan Gua, tous deux membres de Rezistans ek Alternativ (ReA), ont été interrogés hier au Central CID au sujet de l’Operasyon Kasrol. La police leur reproche d’avoir pris part à un rassemblement illégal en février 2017 protestant contre le deal « papa-piti », avec la passation de pouvoir de Premier ministre entre feu sir Anerood Jugnauth et son fils, Pravind Jugnauth.

- Publicité -

Ashok Subron et Stefan Gua s’étaient réunis au Jardin de la Compagnie, à Port-Louis, pour taper sur des casseroles en signe de protestation, ce qui leur avait d’ailleurs valu d’être une première fois interrogés à ce sujet en 2019. La police leur a expliqué qu’elle doit boucler le dossier, qui a traîné trop longtemps, et que pour ce faire, elle avait besoin de nouveaux éclaircissements.

Les limiers du Central CID leur ont ainsi montré des photos et des vidéos qui, selon eux, confirment qu’il s’agissait bien d’un rassemblement illégal et que les deux membres de ReA en étaient les organisateurs. Face à ces nouveaux éléments, Ashok Subron et Stefan Gua ont fait valoir leur droit au silence lors de leur interrogatoire.
La police les a autorisés à partir, mais Stefan Gua, lui, devra revenir au CCID le 20 mai pour compléter sa déposition. Les deux hommes ont retenu les services de Mes Rex Stephen et Miguel Ramano.

Auparavant, les deux membres de ReA avaient déposé une lettre au bureau du commissaire de police pour demander où en est l’enquête concernant un possible cas de fraude durant la campagne électorale des législatives de 2019 dans la circonscription de Quartier-Militaire/Moka (No 8), où ont été élus le Premier ministre, Pravind Jugnauth, la VPM Leela Devi Dookun et le député Yogida Sawmynaden.

Ashok Subron a rappelé qu’il a déposé une copie des Kistnen Papers au CCID au lendemain des révélations exclusives dans les colonnes du Mauricien à la fin de 2020 et qu’il n’a « rien entendu à ce sujet depuis ».

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour