Kee Chong Li Kwong Wing a été interrogé au Central CID vendredi sur les prêts toxiques accordés par la SBM, notamment les scandales Pabari et NMC Healthcare. Assisté de Me Ravin Ramburn, il a fait l’historique de son passage à la SBM Tower et devait faire comprendre aux enquêteurs qu’il était Chairman de SBM Holdings, et non de la State Bank.

Le principal concerné se dit ainsi « surpris » par cette convocation aux Casernes centrales.
Néanmoins, l’ex-député du MMM ayant « vire mam » lors de la campagne de 2014, dit avoir pris ses fonctions de Chairman en juin 2015. Il a donné des détails aux enquêteurs sur ses attributions et ses “duties”. Et d’ajouter que lorsqu’il était à la tête de la SBM Holdings, il n’avait pas accès aux infos sur les clients et “loan matter”, évoquant ainsi le critère de confidentialité, préconisé par la Banque de Maurice.

Kee Chong Li Kwong Wing a également demandé à la police de préciser ce qu’elle lui reprochait tout en insistant sur le fait qu’il n’a pas été impliqué dans les décisions prises par la SBM Bank sur les prêts. Kee Chong Li Kwong Wing n’a pas été inquiété à ce stade de l’enquête.