Les étudiants de la cuvée 2020 du programme Seeds for the Future lors de la cérémonie de lancement

La cérémonie de lancement de 2020 Huawei Mauritius Seeds for the Future a eu lieu, hier, à Ébène. Cette année, 48 étudiants mauriciens sponsorisés par Huawei participeront au programme Seeds for the Future. La cérémonie s’est déroulée en présence de Leela Devi Dookun-Luchoomun, vice-Premier ministre et ministre de l’Éducation. L’ambassadeur de la République populaire de Chine, Sun Gongyi, était présent également ainsi que le General Manager de Huawei Technologies Mauritius, Philippe Jiang.

Pour les trois précédentes éditions de Seeds for The Future, dix étudiants mauriciens se rendaient en Chine chaque année pour apprendre les dernières technologies et se familiariser avec la culture et la langue chinoise, mais cette année, COVID-19 oblige, le programme se fera entièrement en ligne et concernera un nombre accru d’étudiants, soit 48. Les étudiants concernés viennent de diverses institutions d’enseignement supérieur dont l’Université de Maurice, l’Université de Technologie, Curtin University, Middlesex et Polytechnics.

Pour l’édition 2020 de Seeds for the Future, les étudiants mauriciens sélectionnés auront la possibilité de se familiariser avec la 5G, le “Cloud computing”, de visiter des lieux chinois très connus de manière virtuelle et bénéficier d’une introduction à HMS Core. Girvana Ramanna, étudiante ayant bénéficié de ce cours l’année dernière et aujourd’hui employée de Huawei Mauritius, a donné un aperçu de son expérience au sein de Seeds, qui lui a permis notamment de visiter le quartier général de Huawei à Shenzen.

Jason Xia, CEO – Eastern Africa Multi-country Office de Huawei Technologies, a rappelé les objectifs de la compagnie et expliqué que la marque est présente dans 170 pays et opère un bureau à Maurice depuis 2004. « Nous avons investi à Maurice pour amener plus de connectivité et contribuer à faire de votre pays un “smart digital paradise”. Avec des partenaires locaux, nous offrons des solutions technologiques taillées sur mesure. Huawei is in Mauritius and for Mauritius. » Il a souligné que Huawei a formé 3 000 étudiants mauriciens à ce jour à travers divers programmes et a rappelé le séminaire sur la 5G proposé aux employés de la fonction publique ainsi que les cours sur la 5G offets aux étudiants. Jason Xia a insisté : « Economic and social resilience are highly dependant on technology. »

Leela Devi Dookun-Luchoomun, vice-Première ministre et ministre de l’Éducation, a félicité Huawei pour cette initiative visant à encourager les talents locaux en matière de technologies. Malgré ses effets, la COVID-19 « has demonstrated the resilience of humanity as a whole », a-t-elle fait ressortir, ajoutant que personne ne peut savoir précisémment « how long it will take to end ». Elle a poursuivi sur le secteur éducatif en déclarant que le ministère est conscient pleinement « des dangers qui nous guettent s’il y a résurgence du virus ». Et d’ajouter que le ministère travaille « à créer la résilience nécessaire si jamais les écoles doivent fermer et s’il faut avoir recours à des cours en ligne. »