Redresser les finances et introduire des autobus électriques. Ce sont, entre autres, les priorités de Rao Rama, nouveau directeur de la Corporation nationale de Transport (CNT). Ce dernier, qui a occupé dans le passé le poste de Project Director du Mauritius National Identity Card Scheme, a pris ses fonctions officiellement, mardi. Il a déjà eu des rencontres avec les employés de la corporation dans les différents dépôts d’autobus afin de faire un constat de la situation. « Certes, il y a beaucoup de choses à faire. C’est un challenge professionnel pour moi et j’adore les challenges », a-t-il déclaré.

Quant à la gestion des affaires de la corporation, il devait faire ressortir qu’il mettra en place un plan à court, moyen terme et long termes.

« Dans le court terme, je vais améliorer le confort des passagers et éliminer les autobus fumigènes. Je ferai de sorte aussi que la gestion des affaires de la corporation soit ma principale priorité pour le moment. Si la gestion est améliorée, c’est le grand public qui va en bénéficier » a-t-il dit. Avec l’entrée en opération du Metro Express, « il faudra sans doute revoir notre calendrier de travail pour que nos opérations continuent à être soutenables », a-t-il affirmé. Et d’ajouter : « Nous avons aussi un gros manque à gagner en raison de la COVID-19. Nous allons innover et étudier les routes qui ne sont pas profitables », a déclaré le nouveau DG de la CNT Rao Rama.

Il est à noter que ce dernier remplace Hoolash Lochee dont le contrat n’a pas été renouvelé comme DG de la corporation.