– SeDEC : « Les normes de sécurité pas réunies pour cette activité »

– Arnaud Marius (recteur p.i.) : « C’est le retour au calme au collège »

Les célébrations du 50e anniversaire du Collège de La Confiance, préparées avec soin et depuis plusieurs mois, sont ternies par de nouvelles secousses au sein de l’établissement depuis vendredi dernier, donnant lieu à une intervention immédiate et une enquête du Service diocésain de l’Éducation catholique (SeDEC). La décision brusque prise vendredi dernier par la direction du collège d’annuler la Music Day prévue le même jour a soulevé un gros mécontentement parmi les élèves mais aussi du côté du personnel et des parents présents à l’événement.

Dans un communiqué ce jeudi, le SeDEC mentionne un manque de mesures de sécurité pour expliquer l’annulation du concert. Mais selon des informations, qui ont filtré, un problème de nature « plus grave » et qui intéresserait la police depuis plusieurs jours serait à l’origine de l’arrêt de cette activité musicale. D’ailleurs, le staff a été informé lors d’une réunion en début de semaine du problème en question et lequel, selon plusieurs personnes, dépasserait le cadre de l’établissement.

L’incident de vendredi dernier est pris au sérieux et a donné lieu à plusieurs réunions à plusieurs niveaux, notamment entre le SeDEC et la direction du collège, entre le recteur/représentants du SeDEC et le staff, entre la direction du collège et le Students Council. Dans une déclaration au Mauricien, jeudi, Arnaud Marius, le recteur par intérim, ne nie pas les protestations de colère de ces derniers jours mais affirme que « l’établissement a retrouvé son calme et la sérénité à la suite des réunions d’explications ». Toutefois, le recteur nous renvoie au communiqué du SEDEC au sujet de la décision qu’il a prise pour annuler le concert de vendredi dernier alors que tout était prêt et que les élèves s’apprêtaient à monter sur scène.

« Malheureusement, arrivé au moment du concert, la direction du Collège s’est vue dans l’obligation de l’annuler car toutes les normes de sécurité n’étaient pas réunies pour que cette activité se passe dans les meilleures conditions. Il y a eu des soucis de contrôle d’accès à l’entrée du collège, et il y avait un risque de débordement et d’autres problèmes, d’où la décision d’annuler le concert, ceci afin de protéger tous nos élèves », dit le SeDEC dans ce communiqué. L’autorité catholique ajoute qu’elle « comprend la déception des élèves » et que le concert se tiendra probablement vers la fin du second trimestre. Soulignons que l’établissement a envoyé une lettre aux parents mercredi pour expliquer sa décision.

Selon nos informations, des membres du staff auraient été « décontenancés et choqués » par les informations qu’ils ont reçues en début de semaine au sujet de la « nature du problème » ayant motivé la décision du recteur pour annuler subitement le concert vendredi dernier. « C’est un problème très grave et qui ne tombe pas sous la juridiction du collège même si selon des rumeurs, des élèves et des membres du personnel sont concernés », confient des enseignants. La Private Secondary Education Authority aussi a été informée des incidents de ces derniers jours au Collège de La Confiance.