Preetam Mohitram

« C’est révoltant! Nous ne comprenons pas la logique de ces transferts ». C’est ce que soutient le président de l’union des recteurs et des assistants recteurs, Preetam Mohitram, qui conteste le transfert d’une dizaine de recteurs de collèges d’Etat.

Compte tenu de la pandémie et du chamboulement du calendrier scolaire, le négociateur estime que « ce n’est pas le moment » pour effectuer des transferts, ajoutant que « le timing n’est pas approprié ».

Preetam Mohitram affirme avoir déjà attiré l’attention du Senior Chief Executif du ministère de l’Éducation sur les doléances des recteurs. L’union demande au ministère de revoir sa décision.

En conséquence, une lettre a été envoyée au ministère pour solliciter une rencontre avec la ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun.

Du côté du ministère de l’Éducation, un porte-parole affirme que le transferts de recteurs constitue « un exercice tout à fait normal, qui se fait régulièrement selon les critères établis ».

On laisse également entendre que « si certains ont des doléances, ils peuvent venir au département des ressources humaines du ministère ». 

Pour rappel, une dizaine de recteurs de collèges d’État ont reçu une lettre les informant de leurs transferts. Si certains ne contestent pas cette décision, ils sont plusieurs à se soulever contre le ministère, causant un sentiment de mécontentement dans des collèges.