Photo Archives : le siège de la PSEA à Beau-Bassin

La contestation de la Revised Comprehensive Grant Formula dans le secondaire privé de l’éducation prend différentes formes. En parallèle aux trois plaintes dirigées contre la Private Secondary Education Authority (PSEA) et le ministère de l’Education, appelées aujourd’hui en Cour suprême, la Fédération des managers des collèges privés et la Managers of Private Secondary Schools Union (MPSSU) ont adressé une lettre commune à la PSEA pour signifier à cette dernière le refus de leurs membres respectifs à se conformer à la formule imposée pour la soumission d’un Income and Expenditure trimestriel. Les directeurs de collèges privé ont jusqu’à ce 21 décembre pour faire parvenir à la PSEA ce document financier afin d’être éligibles aux “grants” pour le premier trimestre de 2021.
Dans une correspondance en date du 2 décembre adressée aux managers des collèges au début de ce mois, la PSEA leur demande de soumettre une estimation des dépenses respectives pour la période couvrant janvier à mars 2021, et en se conformant à un formulaire transmis. « The duly filled in form should be submitted not later than Monday 21 december 2021 », recommande la PSEA aux directeurs d’école.

Si les responsables de collèges ne se disent pas contre la soumission d’un budget trimestriel, en revanche, ils ne sont pas d’accord avec le type de formulaire imposé par la PSEA. La Fédération des managers et la MPSSU font part d’une seule voix des réserves de leurs membres relatives à certaines exigences de cet Income & Expenditure. Des managers notent que plusieurs items figurant dans les documents qu’ils ont reçus, et qu’ils sont appelés à remplir, « do not fit into the format ». Et les dirigeants de ces deux organisations de rappeler à la direction de cet organisme avoir soulevé les mêmes questions lors d’une rencontre avec celle-ci le 4 décembre.

Les managers espèrent une rencontre avec la PSEA au début de la nouvelle année afin d’obtenir les explications nécessaires sur ce qu’ils qualifient de « zones d’ombre » dans le formulaire. En attendant cette réunion, les écoles enverront au plus tard aujourd’hui à la PSEA un “summary” de ce budget pour la période janvier-mars 2021, tel que réclamé par la PSEA.

La fédération rappelle à la PSEA dans cette même correspondance du 16 décembre que les écoles concernées sont des entités privées, mais que «the Revised Comprehensive Grant Formula fails to take into account ». La fédération affirme aussi que la formule de subvention convenue entre les parties concernées en 1989 est « une méthode pour récompenser » les écoles privées pour l’éducation secondaire gratuite au nom du gouvernement.

D’autre part, selon les recommandations du rapport de la Revised Comprehensive Grant Formula, le déboursement des “grants” sur une base trimestrielle dépend de ce budget trimestriel (incluant la présentation des factures et des reçus) que chaque école doit obligatoirement fournir à la PSEA. Pour rappel, la Fédération des managers regroupe la Roman Catholic Secondary Schools Union, l’Association of Confessional Secondary Schools et l’Union of Private Secondary Schools. Actuellement, 86 collèges privés – incluant Rodrigues – bénéficient des subventions du gouvernement.