Photo d'illustraition

Le ministère de l’Éducation a émis un communiqué le 21 juillet, informant les responsables d’établissement que les matières Design and Technology, Food and Nutrition et Dress and Textiles, pouvaient être enseignées en Grade 10, indépendamment dans les collèges de filles ou de garçons. Le communiqué mentionne même : « It is noted that there is a keen interest amongst girls to pursue Design and Technology and amongst boys, to opt for Food and Nutrition. » Le seul critère étant qu’il faut avoir un groupe de dix élèves au minimum pour chaque matière.

Or, dans un autre communiqué avant la rentrée, les responsables d’établissement du gouvernement avaient été avisés que les collèges de filles ne pourront offrir Design and Technology en Grade 10 et que les collèges de garçons ne pourront offrir Food and Nutrition et Dress and Textiles en Grade 10. La raison étant qu’il n’y avait pas les infrastructures nécessaires.

Du coup, les établissements concernés n’ont pas proposé ces matières dans leurs combinaisons. Mais surprise, trois semaines après la rentrée, le ministère change de version. Le seul problème est que les élèves ont déjà fait leur choix de matière. De plus, cela fait déjà trois semaines que l’école a repris et les parents ont déjà acheté le matériel nécessaire.

Les chefs d’établissement déplorent cette cacophonie au niveau du ministère. Ils se demandent s’ils doivent maintenant refaire un exercice de combinaisons et revoir leur “time table” pour satisfaire les décisions tardives du ministère. Soulignons toutefois que certains collèges privés subventionnés ont déjà pris l’initiative d’inclure ces sujets dans leurs combinaisons.