« Nou pou manz ar li ziska li bizin demisione. Nou pa ‘le mafia kontrol sa pei-la », a lancé l’activiste social Bruneau Laurette, présent devant la cathédrale St-Louis dans le sillage de la troisième comparution du ministre du Commerce, Yogida Sawmynaden, devant la Cour de Port-Louis, ce mardi 12 janvier.

Le ministe fait face à une Private Prosecution logée contre lui par la veuve de Soopramanien Kistnen pour le délit allégué d’emploi fictif.

Malgré la pluie, Bruneau Laurette est une nouvelle fois présent en guise de soutien à la famille Kistnen. « L’affaire de Soopramanien est comme une boîte de pandore, et il y a des nouveaux dossiers qui arrivent. La semaine prochaine, nous ouvrirons les autres tiroirs », a-t-il déclaré.