Photo illustration

La compagnie aérienne en présence de plusieurs demandes pour avancer la date de leurs voyages

Confusion totale après l’annonce que ceux souhaitant quitter le pays pourront le faire sur les vols cargo et d’autres vols

Depuis le confinement, la demande d’informations a explosé. La Hotline d’Air Mauritius, dont le but est de venir en aide à tous les passagers souhaitant obtenir des informations sur leur voyage, est submergée d’appels. Si dans un premier temps le gouvernement avait uniquement pris la décision de fermer les frontières à l’entrée, mais d’autoriser les départs, le confinement a tout changé. De fait, ceux qui devaient prendre l’avion se retrouvent dans une situation difficile, la compagnie nationale ne pouvant en effet leur donner une indication claire quant à leur demande de savoir s’ils pourront partir. D’autre part, l’annonce faite par le gouvernement à l’effet que les départs seront possibles sur des vols cargo ou d’autres vols fait aussi des vagues.

La Hotline est tellement submergée d’appels que les clients peuvent attendre jusqu’à plus de 30 minutes avant d’avoir un représentant en ligne pour répondre à leurs questions. Sans compter qu’après avoir eu quelqu’un au bout du fil, les passagers sont restés sur leur faim, Air Mauritius n’étant pas en mesure de leur donner des informations claires sur ce qui va se passer. Dans certains cas, le “customer representative” espère pouvoir répondre à certaines questions la semaine prochaine, le département de MK demandant aux clients de rappeler après.

Bien que le nombre de départs ne soit pas aussi conséquent qu’après le premier “lockdown”, depuis des mois, on a eu un bon nombre d’arrivées dans le pays, notamment de personnes revenues au pays pour de bon après la crise, tandis que d’autres ont pris le risque de faire le voyage pour venir rencontrer leurs proches et que Mauricien accueillait quelques visiteurs étrangers.

Le problème, c’est que leur période de quarantaine finie, le pays s’est retrouvé à nouveau en “lockdown”. Or, ces personnes veulent à tout prix rentrer chez elles. Et comme Air Mauritius leur a fait comprendre qu’il n’y avait aucun vol, à l’entrée comme à la sortie, durant le confinement, il faudra que les clients attendent.

L’annonce, hier soir, à l’effet que ceux souhaitant quitter le pays pourront le faire sur les vols cargo et d’autres vols a ajouté au flou général. Nombreux sont ainsi ceux à demander d’avancer leurs dates de départ. Mais celles-ci ne seront déterminées uniquement que selon la disponibilité des vols.

Pour ces personnes, la situation est extrêmement difficile, car les visiteurs avaient planifié de passer leur séjour à l’hôtel ou dans des appartements d’hôtels, qu’ils avaient déjà réservés après avoir passé la quarantaine. La fermeture des activités touristiques, avec le “lockdown”, les met dans une situation plus compliquée encore, car ils ne savent où se rendre. Ces personnes lancent un appel aux autorités pour remédier à cette situation « au plus vite ».