Dans le cadre du confinement national, prévu jusqu’au 25 mars, le Diocèse de Port-Louis informe, « après vérification auprès de la Police Information Room, il s’avère que seulement 10 personnes, y compris le célébrant, sont autorisées dans l’église pour des funérailles », peut-on lire dans un communiqué.
Les paroisses se conformeront dorénavant à cette nouvelle mesure.  A la lumière de nouvelles consignes, d’autres instructions seront communiquées.