- Publicité -

Approvisionnement en Eau : projets d’amélioration dans le Nord

Le ministre ds Utilités publiques, Joe Lesjongard, a fait face mardi à un feu roulant d’interpellations du député travailliste, Mahend Gungapersad, au sujet de l’approvisionnement de l’eau potable dans le Nord. D’abord, il a indiqué que l’eau est fournie par la Central Water Authority (CWA) dans six zones d’approvisionnement à travers l’île, indépendamment des limites des circonscriptions. La circonscription de Grand-Baie/Poudre-d’Or (No 6 ) fait partie de la zone d’approvisionnement du Nord.

- Publicité -

Les habitants sont alimentés par le réservoir de La-Nicolière et des réservoirs de service. Certains villages, comme Poudre-d’Or, en bénéficient 24h/24 tandis que d’autres peuvent compter jusqu’à 16 heures par jour, notamment Mon-Choisy et Fond-du-Sac) ou huit heures, comme Goodlands, Grand-Gaube, Roche-Terre, Calodyne et Morcellement Deelchand à Fond-du-Sac. La source d’eau de ces localités est souterraine, donc sujette à des fluctuations.

Cinq camions-citernes de la CWA sont affectés à l’approvisionnement en eau dans le Nord. Parmi ceux-ci, trois sont dédiés à l’approvisionnement des localités mentionnées ci-dessus sur une base quotidienne, suivant les demandes. La CWA fait comprendre que les principales causes de perturbation de l’approvisionnement en eau sont l’augmentation du nombre de consommateurs. Plusieurs projets ont été mis à exécution dans ces régions avec des niveaux d’eau relativement faibles. Dans les zones surélevées, l’alimentation est assurée avec une pression qui varie avec le niveau de l’eau disponible dans le réservoir de service.

Le système de distribution repose en grande partie sur les nappes phréatiques, en particulier pour la zone côtière. Il est tributaire du réseau de conduits d’eau présentant des fuites, des interventions sur le réseau d’eau et des interruptions de l’approvisionnement. Ainsi, à la mi-novembre, soit pendant deux jours, la CWA a dû effectuer des réparations majeures imprévues à Poudre-d’Or et Petit-Raffray, avec des conséquences d’envergure sur la distribution pendant cette période dans les régions de Goodlands, Roche-Terre, Grand-Gaube, Calodyne, Saint-François, Cap-Malheureux, Vale, Petit-Raffray, Grand-Baie et Pereybère. La situation est revenue à la normale après les travaux de réparation.

Escouade volante

Le ministre Lesjongard affirme que le gouvernement n’est pas insensible aux problèmes d’eau, notamment en cette période de sécheresse. Il a aussi rappelé que des officiers de l’escouade volante ont été nommés pour desservir les différentes zones après les heures de travail. Le personnel a été recruté pour assurer une intervention continue pour des travaux d’urgence sur certains réseaux de distribution.

Comme solution à court terme, le CWA commandera des filtres à pression pour combler le déficit en eau dans des zones spécifiques. Deux filtres à pression seront installés dans les prochains jours au nouveau réservoir de Goodlands pour traiter et injecter 5 000 m3 supplémentaires par jour, puisées du réseau de l’Irrigation Authority. Les filtres sont arrivés à Maurice la semaine dernière et seront mis en service prochainement. Ils permettront d’améliorer l’approvisionnement en eau dans les régions de Goodlands, Grand-Gaube, Roche-Terre et Saint-Joseph.

De plus, le CWA prévoit de réhabiliter l’ancien réservoir de Poudre-d’Or pour assurer un approvisionnement en eau fiable. Les réservoirs de Mon-Loisir Rouillard et de New-Goodlands seront aussi restaurés. Les procédures sont en cours.

Le ministre des Utilités publiques a aussi fait comprendre au député Gungapersad qu’il y aurait un projet de prélèvement d’environ 5 000 m3 d’eau à Rivière-Grand’Marais à Poudre-d’Or. Un réservoir sera construit pour améliorer l’approvisionnement en eau à Roche-Terre, Grand-Gaube, Saint-Joseph et Calodyne. L’exercice d’appel d’offres a déjà été lancé pour ce projet.

À moyen terme le réservoir de La-Nicolière sera agrandi. Un consultant a déjà été nommé. Le projet comprend également la mise à niveau de la station d’épuration de La-Nicolière.
Compte tenu de l’impact du changement climatique sur les ressources en eau dans le Nord, la CWA se penche sur son schéma directeur et son réseau de distribution pour la zone d’approvisionnement en eau. « Cela permettra à la CWA de mieux planifier son infrastructure pour faire face au développement futur », a conclu le ministre Lesjongard.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour