Photo d'illustration

La Central Water Authority (CWA) a essuyé un revers de l’Independent Review Panel (IRP) quant au contrat de pompage d’eau reliant Plaine Lauzun au Upper Monneron Reservoir. Le coût du projet est estimé à Rs 150 millions.

C’est le 16 juin 2021, soit deux jours après que la CWA a lancé un exercice d’appel d’offres que la firme Serveng Ltd a décidé de contester certaines clauses dans le document y relatif. Après avoir écouté les arguments des deux parties concernées, l’IRP a conclu que la CWA doit revoir certaines clauses subsidiaires – qui ne sont pas claires et équitables. Cette instance s’appuie sur l’approche utilisée par la CWA pour ne pas accepter la requête de la firme Serveng Ltd.

« We therefore conclude that the Public Body was duty bound to consider the Application for Challenge and give a plausible reply as it did in the Statement of Defence. On this score only, the Panel notes that the Applicant has rightly moved in order to revoke and/or quash the decision of the Respondent whereby it stated that the challenge of the conditions of contract dated 16/06/2021 is not entertainable without giving any plausible explanations », souligne l’IRP dans ses findings.

Retrouvez l’article au complet dans l’édition du Mauricien du 9 août.