Le ministère de l’Énergie et des Services publics promulguera le Central Water Authority (Dry Season) Regulations 2020. L’objectif de cette loi : contrôler le gaspillage d’eau pendant la période de sécheresse.

Cette loi stipule que c’est un délit d’utiliser l’eau fournie à des fins domestiques ou non-domestiques par un tuyau d’arrosage, un arroseur automatique ou tout autre appareil similaire pour laver les véhicules, les trottoirs, bâtiments, ou encore arroser dans les jardins ou les pelouses.  Le règlement entrera en vigueur ce mardi 1er décembre.

Pour les petits planteurs et propriétaires de « car wash« , c’est la crainte et l’incompréhension. L’eau est un moteur dans leurs activités. Pour Kripalloo Sunghoon, président de la Small Planters’ Association, cette loi suscite des éclaircissements. « Nous réclamons des éclaircissements, les planteurs sont dans le flou », dit-il avant d’ajouter, « zot dir dimoun plante, apre zot dir pa servi delo », fustige-t-il.

En effet, avec l’arrivée de la pandémie Covid-19 dans le pays, durant le confinement le gouvernement a encouragé les Mauriciens à cultiver un petit jardin et beaucoup se demande comment faire pour arroser leurs plantations. Le président déplore que « chaque année il y a le même problème d’eau dans le pays. 50 % d’eau de la Central Water Authority est perdue, il faut qu’ils revoient la gestion », soutient-il.

Une lettre a été envoyée au ministère de ministère de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire et le Ministère de l’Énergie et des Utilités publiques, réclament des réponses sur ce projet de loi.

Du côté d’un car wash à Curepipe, pas de gaspillage dans le plan de travail.  Le personnel récupère l’eau de pluie pour le lavage des véhicules. « Nous avons un conteneur d’eau de pluie, mais que va-t-il se passer quand je n’en aurais plus », se demande Jameel, propriétaire de Quick Car Wash, inquiet par cette décision du gouvernement. « Kouma pou fer ? Mo ena employe pou peye mwa », lance-t-il. Il se dit conscient de la période de sécheresse, mais espère des explications et des solutions du gouvernement.