Photo illustration

Ce qui devait être une mission d’approximativement 40 jours semble s’éterniser pour les 32 soldats de la Special Mobile Force (SMF) bloqués à Rodrigues en raison de la Covid-19.

Bientôt trois mois depuis qu’ils ont été déployés à Rodrigues. Bien que conscient qu’il y a le risque Covid-19, la trentaine d’officiers ont visiblement hâte de rentrer au pays. Toutefois, ils doivent attendre la relève.

« I will look into the matter », a répondu le ministre de la Fonction publique, Teeruthraj Hurdoyal, interpellé sur le sujet par le député rouge, Dhananjay Ramful, lors des travaux parlementaires.

Les 32 soldats avaient pris l’avion en partance pour Rodrigues le 4 février.