L’événement a été une première à Maurice samedi. Des poubelles facilitant le tri des déchets ont été offertes aux habitants de Triolet. La frénésie semble avoir gagné ces habitants qui, depuis très tôt le matin, se sont rués vers le centre social munis de documents relatifs. En dépit de la propagation du Covid-19 dans le pays,  notamment dans le Nord, aucun respect de la distanciation physique n’a été observé.

« Nous avons commencé la distribution des poubelles depuis 8 heures. Les habitants ont à montrer leurs factures de services publics portant leurs noms. Ainsi, ils ont droit à deux poubelles », explique un officier qui aidait les habitants à prendre leurs poubelles. Mais dans l’enceinte du centre social, les officiers avaient des difficultés pour faire respecter la distanciation sociale. Certains officiers devaient systématiquement servir de rappel à l’ordre à ce sujet des membres du public.

L’on pouvait également relever la présence du ministre du Travail et également élu de la circonscription de Pamplemousses/Triolet (No 5), Soodesh Callichurn, de même que les députées de la majorité, Joanne Tour et Subhasnee Luchmun-Roy. Le ministre de l’Environnement, Kavy Ramano, qui était aussi attendu, n’a pu faire le déplacement.

Cette distribution de poubelles, comme le dit le président du conseil de district de Pamplemousses, Sunil Soomaroo aurait dû se tenir il y a deux ans. « C’est le premier conseil de district qui organise un tel événement. Ce projet nous a pris deux ans. Nous avons commencé par la mise en place de 108 Eco Points pour que les gens puissent jeter leurs bouteilles en plastique. Ces bouteilles sont alors collectées par le conseil de district », dit-il.

Pour lui, si ces Eco Points n’avaient pas été installés, les bouteilles de plastique auraient été jetées dans la nature. Un exercice d’Expression of Interest a été lancé et une compagnie achètera ces bouteilles à Rs 11.75 le kilo pour le recyclage. « Ce sera aussi une source de revenus pour le conseil », dit-il.

À travers ce qu’il qualifie de réussite du projet d’Eco Bins, Sunil Soomaroo soutient qu’offrir deux poubelles aux habitants était devenu essentiel. 42% des déchets d’une poubelle représentent de la nourriture, des légumes et, 35% des produits en plastique.

La poubelle de couleur verte est destinée au métal, au plastique et au  verre alors que pour la bleue, il est question de déchets alimentaires, de papiers et de déchets organiques. Sunil Soomaroo annonce la mise sur pied d’une plateforme à Bois-Marchand où ces produits seront triés et vendus. Et pour les déchets de la poubelle bleue, il avance qu’un terrain a été trouvé à Mare d’Australia pour que ces déchets émanant du conseil de district de Pamplemousses, Rivière du Rempart, Moka, Flacq soient transformés en compost.

Pour ce lancement, 16 000 poubelles ont été distribuées, soit à 8 000 familles de Triolet. Le conseil dispose de 80 000 poubelles, qui seront distribuées à travers les villages de ce district. Ces poubelles seront distribuées du 24 au 25 juillet à Terre-Rouge et le 30 et 31 à Plaine des Papayes. Par ailleurs, des Eco Points seront aussi installés pour les batteries usagées et les cartons.