Photo illustration

En prélude de la grande reprise dans la fonction publique, le ministère de tutelle invite les chefs des divers départements à prendre toutes les mesures sanitaires en vue de protéger les fonctionnaires sur leurs lieux de travail.

Ils doivent s’assurer que les bureaux sont régulièrement nettoyés et désinfectés. Il invite aussi ces derniers à pratiquer la distanciation sociale et à prendre régulièrement la température des fonctionnaires et les visiteurs.

Dans une circulaire émise, hier, le Secretary for Public Service, Swaminathan Ragen, souligne que les chefs de département de la fonction publique, des organismes semi-gouvernementaux et des corps paraétatiques doivent appliquer le guide intitulé Precautionary measures ahead of Preparation for Resumption of work in the public sector.

Ce guide prévoit de limiter au maximum la présence physique au bureau.

« Visits to the physical workplace should, as far as possible, be limited and the use of teleworking technology should be adopted to minimize both internal and external face-to face meetings. Where face-to-face meetings are essential, all precautionary measures should be adopted. In cases where physical meetings are imperative, the Ministries and Departments should (i) limit participation to the minimum number of essential people and maintain physical social distancing; (ii) avoid sharing of resources (e.g. pens, water or tea/sugar jugs); (iii) provide hand sanitizers in the meeting room; (iv) hold meetings in well ventilated rooms; (v) revise schedules for essential service and other contractors visits to reduce interaction and (vi) record visitor details to enable contact tracing.»

Pour les fonctionnaires qui travaillent directement avec le public, le ministère de la Fonction publique invite les Supervising Officers à limiter le nombre de gens qui visitent les bâtiments publics et d’appliquer la distanciation physique. Il convie ces derniers à désinfecter régulièrement les surfaces touchées par le public. Et de limiter le nombre de fonctionnaires qui voyagent dans les véhicules appartenant à l’État.