– Le ministre de la Santé : « La réouverture des frontières n’aura pas d’impact sur l’évolution du nombre du cas »

Répondant aux commentaires de l’opposition à l’effet que « nou pou marse lor dife » avec la réouverture des frontières aux touristes, notamment avec une potentielle explosion de nouveaux cas quotidiens du Covid-19, le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, a exprimé un avis contraire. « Nous avons observé un changement ces dernières semaines dans le nombre de nouveaux cas quotidiens et la réouverture des frontières n’aura pas d’impact sur l’évolution du nombre de cas », a-t-il ainsi affirmé.

Pour étayer ses dires, le ministre évoque plusieurs raisons, à commencer par le fait que la population est vaccinée et que l’ouverture des frontières concerne les étrangers qui sont vaccinés. « Bien qu’ils soient vaccinés, ils doivent aussi se soumettre à des tests au départ et à l’arrivée. Donc, les étrangers sont en quelque sorte sous surveillance, et le risque de contamination est très, très minime. Lopozisyon li dir sa ki li anvi. Nou ena enn lapros siantifik baze lor done e lor konsey bann eksper, y konpri OMS, ki gid nou lor ki manier nou pe prosede ek louvertir frontier, e osi redemar nou lavi normal an zeneral », dit-il.

Kailesh Jagutpal concède qu’il y a eu « pas mal de cas » le mois dernier, mais depuis quelques semaines, dit-il, le nombre a diminué. Il y a quand même certains cas à l’ENT qui sont dans des conditions critiques, « mais ces cas sont majoritairement des gens qui ne sont pas vaccinés et qui ont plusieurs facteurs de comorbidité, ainsi que des personnes âgées ». Le ministre réitère cependant son appel à la population : il n’est pas trop tard pour se faire vacciner, dit-il, parce que cela protège contre le Covid-19. « Les résultats démontrent clairement que si vous n’êtes pas vaccinés, si vous êtes âgés et que vous avez des comorbidités, le risque de développer une forme grave de la maladie est beaucoup plus élevé », dit-il.

Interrogé sur la mention Fully Vaccinated, figurant sur le pass sanitaire distribué par BeSafeMoris, alors que certains vaccinés n’ont pas encore fait la troisième dose ou la Booster Bose, le ministre explique que les personnes considérées Fully Vaccinated sont celles ayant fait deux doses de vaccin, alors que pour certains vaccins une seule dose suffit pour l’être considéré. « Un vaccin a une certaine durée d’immunité et les études démontrent que pour certains vaccins, il faut faire la troisième dose pour avoir une protection prolongée et assurer votre immunité. C’est comme le vaccin antigrippe, qu’il faut renouveler tous les ans », ajoute-t-il.

Kailesh Jagutpal intervenait jeudi matin à l’ouverture de la New Odette Leal Dental Clinic, rue Pope Hennessy, à Beau-Bassin. Ce centre a été entièrement rénové et le cabinet dentaire repeint aux couleurs vives et offrant un cadre ludique afin de rassurer les enfants. Ce centre dessert les habitants de la région, soit quelque 21 000 personnes.
Le centre dentaire reçoit quelque 2 000 visites chaque année, soit une cinquantaine par jour. Désormais, toutes les infrastructures ont été améliorées ainsi que le Customer Care. Le projet a été piloté par l’unité Operation Service Management du ministère de la Santé avec un budget de Rs 1,5 million.

Le ministère compte 48 services dentaires à travers le pays et trois à Rodrigues. Ces services se trouvent dans les hôpitaux, Mediclinics, Area Health Centres et autres dispensaires. Parmi ces 48 services, 12 offrent des services spécialisés, dont des services pour traitement des gencives et de la mâchoire. En 2019, plus de 265 000 personnes se sont rendues dans ces services dentaires. Mais l’année dernière, ce chiffre a baissé en raison de la pandémie, soit 240 000 visites.