Avec les célébrations de la fête de l’Eid-ul-Adha prévues entre mercredi et vendredi de la semaine prochaine pour les Mauriciens de foi islamique, les autorités réglementeront les conditions dans lesquelles se déroulera le Qurbani, soit le sacrifice du bétail. Bien que cette commémoration religieuse ait été autorisée dans la conjoncture sanitaire, ceux qui sont en zone rouge, notamment à Plaine-Verte, Cité Martial, Terre-Rouge, Le Hochet, Vallée des Prêtres et Bois-Chéri, ne pourront se rendre aux parcs d’animaux pour conclure l’achat du bétail en question. Ainsi, on recommande aux concernés de privilégier les transferts bancaires pour régler leurs commandes de bétail ou encore de demander à leurs proches et amis de conclure la transaction dans les parcs.

Aucun habitant des régions en zone rouge ne sera en effet autorisé à récupérer du bétail commandé du parc animalier en question. La livraison du bétail en zone rouge se fera sous le contrôle strict de la police. Les chauffeurs de camions qui transporteront les animaux devront obtenir un permis pour entrer dans la zone rouge. Ce permis, qui sera émis par la police, sera valide entre dimanche et jeudi prochains. Ces détails ont été communiqués officiellement par Zouberr Joomaye hier après-midi.

Les camionneurs devront aussi fournir à la police la liste des Helpers en poste sur les véhicules transportant ces animaux, avec un maximum de cinq. L’on conseille à ces Helpers de se faire vacciner. Idem pour les bouchers qui se rendront dans les zones rouges, et qui devront avoir ce permis d’accès spécial. Ces camions seront autorisés à entrer dans ces zones sous observation sanitaire à des points spécifiques. Les autorités veilleront qu’il n’y ait aucun rallye ou rassemblement, comme c’est le cas annuellement lors des débarquements de ces têtes de bétail.

Par ailleurs, sur le plan national, dans le contexte sanitaire actuel, les autorités n’autorisent que 15 personnes pour la commémoration du sacrifice d’Abraham à domicile. Ce groupe de personnes comprend le prêtre qui officiera les prières ainsi que le boucher de service. Ces réglementations seront d’ailleurs “Gazetted” en cette fin de semaine tandis que la police sera mobilisée pour la tenue de la fête de l’Eid-ul-Adha. Ceux qui ne respecteront pas ces règles seront sanctionnés sous les dispositions de la Quarantine Act.