Après cinq jours au garage, les autobus sont de retour sur les routes ce lundi 15 mars. Cet arrêt du service avait été nécessaire afin de permettre aux chauffeurs et receveurs d’obtenir leur Work Access Permit (WAP). Un protocole sanitaire a été mis en place pour permettre aux passagers de voyager en toute sécurité. Par ailleurs, la National Land Transport Authority (NLTA) a étendu tous les permis qui arrivent à expiration pendant le confinement au 31 août.

Un service de transport réduit sera opérationnel d’aujourd’hui. Les routes principales seront desservies entre 6h et 20h, à intervalle d’une heure et en fonction de la demande du public. Ce service sera disponible à la fois pendant la semaine et le week-end. La NLTA indique que ses inspecteurs seront aussi sur le terrain afin de s’assurer que les horaires soient respectés par les opérateurs d’autobus. Il est rappelé qu’il faut absolument porter le masque, se désinfecter les mains et ob- server la distanciation physique.

Les taxis sont aussi autorisés à opérer pendant le confinement. À condition que les chauffeurs soient munis, eux aussi, d’un WAP, dont ils devront faire la demande au- près des autorités concernées. Les gestes barrières devront être là également respectés à la lettre.

Par ailleurs, la NLTA a étendu tous les permis arrivant à expiration pendant la période de confinement au 31 août, mesure qui s’applique aux véhicules du transport public, incluant les contract cars et contract buses, les camions et les taxis. Cette initiative ne s’applique toutefois pas aux autobus ayant plus de 18 ans.

Concernant les chauffeurs de bus dont les permis arrivent à expiration, ces derniers doivent en avertir

le régulateur à travers leur employeur. Pour les voitures privées, l’extension jusqu’au 31 décembre est également valable et elles pourront rouler, à condition qu’elles soient couvertes par une assurance. Aucune surcharge ne sera appliquée au moment du re- nouvellement.

Les mêmes dispositions ont été prises concernant les certificats de fitness qui expirent pendant le confinement. Les conducteurs pourront exceptionnellement utiliser leurs véhicules, à condition qu’ils aient une assurance. Cependant, la NLTA déconseille de rouler sans fitness. Les détenteurs de permis « contract » qui souhaitent utiliser leur véhicule pendant cette période devront obtenir une permission de la police.

Par ailleurs, la NLTA tient à rappeler que tous ses autres services, que ce soit pour ob- tenir un numéro personnalisé, un permis de contract van ou autre, sont suspendus pendant le « lockdown ». Les comptoirs du head office et des sub-offices rouvriront lorsque la situation le per- mettra. Un communiqué sera émis à cet effet.