Prison de Petit Verger, Pointes-aux-Sables

La première phase d’hébergement des détenus testés positifs au Covid-19 n’a pas été « une partie de plaisir ! ». Des gardes-chiourmes en ont vu « de toutes les couleurs ! Surtout quand certains détenus ont commencé à paniquer… Noumem pa ti pe kone sipa nou pou resi sorti ladan korek. Aster nou pli kalm ».

« Cette étape a été une expérience dure et difficile, mais au moins, aucun d’entre nous, les 15 premiers officiers du Mauritius Prisons Services (MPS) retenus pour cet exercice, avec la mise en opération de la prison de Petit Verger en centre de traitement, n’est positif », font-ils comprendre.

En effet, un communiqué officiel des services de la prison stipule que « the first batch of 15 Prison Officers and 2 Hospital Officers who completed a cycle of 14 days at work, were all tested PCR negative ». Ils seront en quarantaine pendant une semaine sous le contrôle du ministère de la Santé, et seront également, juste après, en isolement chez eux.
Depuis le 6 août, le centre de traitement de Petit Verger a hébergé 207 détenus positifs. À hier, 134 étaient toujours sous surveillance sanitaire. « Plusieurs groupes de détenus qui avaient été testés positifs et admis le 6 août, ont pu quitter le centre et intégrer les différentes prisons où ils ont été dirigés par le judiciaire », explique-t-on officiellement dans les milieux de l’administration pénitentiaire.

Dans ce nombre, l’on compte aussi deux détenus ayant déjà purgé leur peine d’emprisonnement et qui sont rentrés chez eux. Six autres également ayant bouclé leur peine d’emprisonnement « mais étant encore positifs. Ils ont donc été transférés par les services du ministère de la Santé dans des centres de traitement ». 63 détenus, qui figurent parmi le premier groupe, ayant été testés positifs, ont ainsi quitté Petit Verger. C’est ce que confirme le Prison Welfare Officer, Subhanand Seegoolam. Il ajoute que les prochains tests PCR sont prévus jeudi.

D’autre part, 18 nouveaux détenus testés positifs seront également transférés à Petit Verger sous peu ». Il s’agirait de nouveaux entrants de la semaine écoulée et qui étaient en isolement à la New Wing, à Beau-Bassin ».