Les employeurs dont le permis d’hébergement de leurs employés ont expiré au mois de mars, auront jusqu’à deux mois après la levée du confinement pour les renouveler, et ce, sans aucune pénalité.

Le ministère du Travail en fait état dans un communiqué émis ce mardi 6 avril.

Par ailleurs, cette nouvelle mesure concerne également les certificats d’enregistrement d’usines ayant expiré pendant le confinement ou au mois d’avril.