Photo illustration

Le parti écosocialiste Rezistans ek Alternativ (ReA) réclame le gel immédiat du plan de déconfinement et la réduction des Work Access Permit (WAP).

Par le biais d’un communiqué, Ashok Subron, Dany Marie et David Sauvage estiment qu’un déconfinement doit être envisagé uniquement lorsque la deuxième vague aura été maitrisée.

En ce qu’il s’agit de la gestion des fonds publics, les membres du parti soutiennent que l’intérêt de la population doit être la priorité.

« Le gouvernement et la Banque de Maurice doivent réorienter d’urgence les fonds de Rs 80 milliards de la Mauritius Investment Corporation pour financer le prolongement du confinement dans l’intérêt sanitaire et public. Ce qui inclut le paiement des salaires des travailleurs et l’introduction d’un Universal Covid Income Grant aux non salariés », peut-on lire.

Selon Rezistans ek Alternativ, en octroyant des milliers de WAP, « pour satisfaire l’oligarchie économique, le gouvernement porte la responsabilité des conséquences sanitaires et économiques de cette deuxième vague ».

D’autre part, ils sont d’avis que le gouvernement doit amender le formulaire de consentement, « afin de se porter garant en cas de problèmes liés à la vaccination ».

En ce qui concerne les citoyens vaccinés, ils soutiennent qu’il est important de prendre en compte la période de maturation de l’immunité que procure chaque vaccin avant la reprise.