La Covid-19 n’étant « pas terminée », le gouvernement a un plan et des moyens pour que « Maurice ne se retrouve pas comme les autres pays ». C’est ce qu’a soutenu, Zouberr Joomaye en conférence de presse, ce vendredi 11 septembre.

Le porte-parole du comité de crise de la Covid-19 a soutenu qu’une « campagne de sensibilisation agressive » sera mise en place car « le danger est réel ».

À cet effet, Zouberr Joomaye a annoncé que le gouvernement a mis en place un Preparedness Plan dans le système de la santé en cas de deuxième vague.

Il s’est également étalé sur les phases proposées par le gouvernement pour la réouverture des frontières.

Tout un mécanisme a été mis en place pour les frontliners dans les hôtels, a indiqué le Dr Catherine Gaud. Des formations leur seront dispensées.

A savoir qu’à partir du 1er octobre, des frais pour la quarantaine dans les hôtels seront imposés aux passagers.

Depuis le début de la pandémie soit au mois de mars, Maurice a enregistré 361 cas positifs à la Covid-19, dont dix décès.