- Publicité -

Covid-19 : unité de soins intensifs dédiée aux patients positifs à Wellkin

- Publicité -

Wellkin de Moka est désormais doté d’une unité de soins intensifs consacrée aux patients positifs au Covid-19. « Nous pouvons accueillir un maximum de cinq patients qui présentent des symptômes sévères dans une aile qui est séparée du bâtiment », déclare Thomas Matthew, Chief Operating Officer (COO) de cette clinique. Il a tenu à rassurer que les personnes atteintes du Covid n’ont pas de contact avec ceux qui se rendent sur place pour les autres soins.

« Nous avons désigné un parcours différent pour les patients atteints du virus afin de faciliter leur prise en charge. D’ailleurs, ce parcours a été approuvé par le ministère de la Santé », précise-t-il. Dès leur arrivée, les personnes qui présentent des symptômes du Covid sont dirigées vers l’Emergency Triage qui est une unité détachée de l’immeuble principal. « Elles seront auscultées par le personnel de santé de Wellkin qui déterminera si elles sont positives ou pas à travers de test PCR. Dépendant des résultats, le médecin fera une évaluation et décidera de la marche à suivre », explique Ashley Doorgesh Ramjug, Nurse Manager et coordinateur de la Covid-19 Unit.

Ainsi, les patients positifs sont dirigés vers une Transit Isolation Unit où ils sont placés en observation. Par contre, les patients présentant des symptômes sévères seront transférés à l’Isolation Wing par ambulance. « Nous voulons que les patients positifs évitent tout contact avec le public. Même si l’Isolation Wing se trouve dans l’enceinte de Wellkin, nous utilisons un véhicule dédié pour protéger les personnes sur place. »

Wellkin a aménagé cinq chambres avec toutes les facilités comme de l’oxygène et des Ventilators. « Il y a une équipe en permanence composée d’un médecin, de deux infirmiers et deux aides-soignants. Le personnel travaille sur un système de rotation », ajoute le Dr Yash Bhuttooah, RMO Team Lead de cette unité. Il ajoute : « Nous avons mis en place plusieurs facilités pour empêcher qu’un membre du personnel contracte le virus comme les équipements de protection, les cinq chambres qui sont dotées d’un système de ventilation efficace et un parcours strict en entrant dans cette unité. »

Une des facilités offertes au sein de cette unité est la cellule de communication qui permet aux proches des malades de se rendre dans une salle dédiée à leur intention à une heure spécifique. « Ils pourront communiquer avec le médecin traitant sur le cas du patient à travers un système de téléconférence. Ils pourront aussi voir en direct leur proche malade grâce à ce système », a fait ressortir le Dr Bhuttooah.

Mais Ashley Doorgesh Ramjug n’a pas voulu donner de montant pour la prise en charge d’un patient dans cette unité de soins intensifs. « Il y a différents facteurs qui entrent en jeu comme l’état de santé du patient, le niveau de soins qu’on doit lui donner, entre autres. C’est difficile d’avancer un chiffre », dit-il.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour