La victime s'est rendue à l'hôpital Jeetoo où le personnel soignant a référé son cas à l'hôpital de Candos

Une unité du département gynécologique de l’hôpital Jeetoo a été temporairement fermée hier et devrait reprendre du service aujourd’hui. Raison invoquée : une infirmière testée positive au Covid-19 lors d’un test de routine.

Un exercice de Contact Tracing a aussitôt été déclenché pour repérer les femmes enceintes et les membres du personnel hospitalier ayant été en contact avec cette infirmière durant ces derniers jours. Hier après-midi, on indiquait dans les milieux informés qu’un corridor sanitaire serait aménagé si besoin à la lumière des tests pratiqués au niveau du personnel de santé en poste à l’hôpital Jeetoo.

Cette situation est venue accentuer la panique qui règne depuis le week-end dernier à la suite du dépistage d’une employée du département des ressources humaines et d’un Attendant au niveau du département de la maternité. Des membres du personnel qui y travaillent ne cachent d’ailleurs par leurs inquiétudes par rapport à cette tendance d’avoir des cas positif au sein de l’hôpital.

Au niveau de la situation sanitaire de ces dernières 24 heures, on dénombre 11 nouveaux cas de Covid-19, dont quatre au niveau des Covid Testing Centres. Trois de ces derniers sont des habitants de Saint-Pierre et seraient liés à un cas émanant de Bon-Accueil, dans l’est du pays. Le nombre total de cas positifs depuis le 5 mars est désormais de 1 081.