Le nouveau commissaire de police Khemraj Servansingh fait de la lutte contre le trafic de drogue sa priorité. Dans son premier message adressé aux membres de la force policière (MPF) jeudi, il a réaffirmé son « engagement à lutter sans relâche contre le trafic de drogue afin de protéger la société et plus particulièrement, les jeunes et les enfants ». Et d’ajouter : « Nous continuerons à “crack down” les trafiquants pour les mettre derrière les barreaux ». Khemraj Servansingh a aussi indiqué qu’il a à cœur de réduire le nombre de victimes d’accidents sur nos routes. « La sécurité routière et ferroviaire reste un sujet majeur au sein de la force policière », a-t-il souligné.

Profitant de l’occasion, le CP dira que la MPF dispose d’équipements et de la logistique nécessaires en tant qu’organisation moderne et qu’un « personnel bien entraîné et motivé demeure la clé pour atteindre nos objectifs ». D’ailleurs, il s’est dit déterminé à utiliser judicieusement les ressources à sa disposition. « J’attends de chaque policier que vous mainteniez un haut niveau de discipline et d’être un exemple dans la société », a-t-il déclaré à ses officiers. Du reste, il a salué l’ensemble de la police pour son engagement durant la période de confinement sanitaire. « Travailler en collaboration avec les associations et les membres du public ne fera que renforcer notre relation. C’est une des clés majeures pour la réussite de notre organisation », a-t-il fait ressortir.

Par ailleurs, Khemraj Servansingh a dit être « honoré » de servir la MPF en tant que commissaire de police, tout en remerciant ses anciens collègues « qui ont été à mes côtés contre vents et marées ». Il a exprimé sa satisfaction de la manière dont cet organisme s’est rapidement adapté face aux différents crimes qui ont évolué, surtout à l’ère digitale. « Cependant, nous ne devons pas dévier de notre but qui est “Excellence in Service Delivery” ». Il a rappelé que la MPF fera face à d’autres défis à l’avenir et qu’elle devra assurer la sécurité de tout citoyen. Et de conclure : « Nous devons faire en sorte que chaque citoyen respectueux des lois se sente en sécurité, et chaque policier doit faire son travail sans crainte ou faveur pour traduire les criminels en justice. »