Longue séance hier pour le conseil municipal de Curepipe. La réunion s’est passée sans encombre, malgré les rumeurs qu’elle allait être houleuse. Hormis la conseillère bleue Nathalie Gopee, qui a dû quitter un peu plus tôt la table des réunions pour des raisons de santé, les discussions se sont déroulées dans le calme. “Je suis toujours le maire de Curepipe”, a confié Hans Marguerite, hier soir, à l’issue du conseil.

Au menu des discussions, la relocation des marchands à cause des travaux de construction de l’Urban Terminal, le problème des drains à résoudre au plus vite et la mise sur pied de l’abri de nuit annoncé par le maire il y a quelques mois. Un appel a été lancé aux ONG qui se chargeront de tout gérer avec l’aide de la municipalité de Curepipe. “Plusieurs sponsors nous ont contactés et nous attendons une réponse pour commencer la rénovation du bâtiment, situé à la rue Remono”, ajoute Hans Margueritte. “Les discussions ont été longues, car nous avions beaucoup de projets à voir”, dit-il.