- Publicité -

Dans le nord – Pour faire face aux inondations : Hurreeram fait un constat de la construction de drains

Faire un constat des travaux qui sont en cours dans le nord du pays par rapport à la construction de drains et de ponts. Ces projets d’infrastructures ont pour but d’atténuer les effets des inondations. Tel est l’objectif des visites effectuées sur le terrain, mardi dernier, par le ministre des Infrastructures nationales, Bobby Hurreeram, à Petite-Julie, Amaury, Amitié, Piton et Cottage.

- Publicité -

Le ministre rassure que le gouvernement continuera à investir massivement dans de grands projets d’infrastructure à travers le pays dans le but d’atténuer les risques d’inondation et d’assurer la sécurité des habitants. Il souligne que les habitants de ces régions ont dû faire face à un certain nombre de difficultés pendant la saison des pluies, ajoutant que les projets de drainage contribueraient à fournir un environnement sûr et sécurisé à la population.

En ce qui concerne les travaux de construction à Mon-Piton à Rivière-du-Rempart, il note qu’un dissipateur de vitesse (Velocity Dissipator) de 14 mètres avait été construit pour fournir une hauteur suffisante et permettre la libre circulation de l’eau lors des fortes pluies.

« Le dissipateur de vitesse aidera à transformer des endroits enclavés en des terrains constructibles et permettra plus de développement dans la région », dit-il.
Le ministre a également abordé d’autres projets de construction et de mise à niveau en cours, ajoutant que certains d’entre eux étaient déjà terminés et sont profitables aux citoyens. Il a demandé aux habitants de faire preuve d’un plus grand sens de compréhension et de coopération quant à la conduite des travaux et à être plus prudents dans les zones où les constructions sont en cours.

Bobby Hurreeram a profité de l’occasion pour saluer la Land Drainage Authority, la National Development Unit, la Road Development Authority et les collectivités locales qui ont travaillé de concert pour trouver des solutions et réduire les risques dans les zones sujettes aux inondations et pour assurer la sécurité de la population.

Il est à noter que les travaux de drainage à Petite-Julie (Phase 1) comprennent la construction d’un drain en béton armé de 2 m à 2,5 m de large sur 1,5 m à 3,25 m de profondeur. Le projet qui s’étend sur environ 310 m concerne une zone résidentielle et des champs de canne à sucre. Les travaux sont en cours et devraient être achevés d’ici fin décembre 2022.

À Cottage, tes travaux comprennent, entre autres, la construction de trois ponts en béton armé pour relier certaines routes d’accès, la construction de cinq ponts en béton armé pour le déplacement d’un pivot d’irrigation, etc. Les travaux qui sont en cours sont complétés à environ 50% à ce jour.

À L’Amitié (phase 2A), le projet comprend principalement la construction d’un drain couvert en béton armé de 4,75 m de large et 2 m de profondeur, sur environ 170 m. Les travaux sont en cours et le projet devrait être achevé d’ici fin janvier 2023. À Amaury (phase 1), les travaux comprennent, entre autres, la construction d’un drain à ciel ouvert en béton armé sur environ 400 m dans les champs de canne à sucre à la Cité EDC, le déplacement des services de la Central Water Authority et de Mauritius Telecom et l’amélioration des infrastructures routières. Le projet est achevé à environ 35%.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour