La communauté des Chagossiens a organisé cet après-midi, mardi 3 novembre, au Quai C de Port-Louis, une cérémonie dans le cadre de la commémoration de la déportation de leurs aînés.

Étaient présents le Premier ministre , Pravind Jugnauth, le président Eddy Boissezon, les membres du gouvernement, les anciens présidents du pays, le maire de Port-Louis Mahfooz Moussa Cadersaib et le Chairman du Chagossian Welfare Fund  Olivier Bancoult, Sir Anerood Jugnauth, le leader de l’Opposition Arvind Boolell et plusieurs personnalités impliquées dans la lutte des Chagossiens.

Organisée conjointement par le Groupe Réfugiés Chagos, la cérémonie s’est déroulée au monument des Chagossiens au Quai à Port-Louis. Ce lieu symbolise l’arrivée des habitants déracinés des Chagos par les Britanniques et le début de leur combat à Maurice. Des Chagossiens ont également assisté à la cérémonie, qui a été clôturée avec une prière dite par le père Mongelard.

Pravind Jugnauth n’a pas manqué de faire état de l’arrivée des Chagossiens à Maurice avant de revenir sur la lutte de son gouvernement. « Les Américains m’ont averti de ne pas penser approcher les Chagos. Mais je reste determiné contre l’adversité. Je garde l’espoir que durant ma vie nous obtiendrons notre territoire. Jamais nous n’oublierons le déracinement des Chagossiens. Il nous faut continuer à nous battre », a soutenu le Premier ministre dans son discours.

Le Chairman du Chagossian Welfare Fund, Olivier Bancoult, a fait ressortir de son côté que « malgré le non respect des Anglais face au jugement de la cour internationale de justice, nous continuons de croire dans la justice », et ce, avant de lancer, « Angle kapav seki li ete me nou drwa se nou drwa ek nou pou manz ar li ».

Des fleurs ont ensuite été jetées à la mer pour rendre hommage à ce peuple déraciné.