Le dépistage pour la tuberculose au Port a démarré pour une centaine de travailleurs. Dans quelques jours, ils obtiendront leurs résultats.

Toutefois, le syndicat de la MPA- Marine and Other Staff Union déplore le retard de la prise en charge des employés. « Nou kan mem atir latansion lor dele plis ki 30 zour depi ki premye ka inn detekte », scande Jean Yves Chavrimootoo, négociateur du syndicat.

Dans une lettre envoyée à la direction, il annonce des actions syndicales pour dénoncer la lenteur du management, que le syndicat qualifie « d’irresponsable et de dangereuse ».

Pour rappel, sept personnes dans le port ont été testées positives. Le syndicat de la Mauritius Port Authority avait tiré l’alarme sur cette affaire, après qu’un des employés atteints de tuberculose a été admis depuis début janvier à la Chest Clinic de l’hôpital de Poudre d’Or. Un dépistage sur 10 personnes avait ensuite résulté à la détection de six autres cas.

Le syndicat déplore qu’il n’y ait eu aucune action urgente pour la protection des employés. « Nou touzour espere ki tou bann test negatif », ajoute le syndicaliste.