Des employés des services de voirie, attachés à la mairie de Port-Louis, ont été aperçus brûlant des ordures sur le bas côté de la route de La-Tour-Koenig, à la périphérie de la capitale. Un phénomène pas anodin, témoignent des habitants de la localité, ajoutant que « li arive souvan ».

Les ordures brûlées dans ce quartier résidentiel se composent généralement « de feuilles mortes » et de déchets ramassés sur les routes. Le brûlage se fait au vu et au su de tous par les autorités responsables de ramasser les déchets qui polluent cette localité. Alors que le brûlage d’ordures ménagers est un délit passible d’une amende de Rs 3 000.

Contacté à ce sujet, le lord-maire Mahfooz Moosa Cadersaib est catégorique : « Il n’est pas autorisé aux employés de la mairie ainsi qu’aux contracteurs de mettre le feu aux ordures même s’il s’agit de feuilles mortes ».

Le maire a, dans la foulée, expliqué que ces déchets doivent être embarqués et acheminés vers la Transfer Station de Roche-Bois, et conduits vers Mare-Chicose. Des sanctions sont envisagées contre ceux responsables de ces délits, fait comprendre le lord-maire.