– 22 marins sur 28 infectés par le virus du Covid-19 sur le navire

Le Mauritius Trochetia, le navire cargos/passagers qui assure la desserte entre Maurice, Rodrigues et Agalega, est bloqué au Sri Lanka, en cale sèche depuis plusieurs mois pour être réparé. Le bateau avait quitté Maurice le 12 avril dernier à destination de la capitale sri lankaise. Et à ce jour, il y est toujours et son équipage est sujet à de gros problèmes sanitaires en raison du COVID-19. Plus de 22 marins du navire sur un total de 28 sont infectés.

Le Mauritius Trochetia devait partir pour le Sri Lanka pour être mis en cale sèche pour réparation. Mais force est de constater que le navire ne quittera pas ce pays de sitôt. Car le COVID-19 s’est propagé à bord, infectant les marins. Et avant que le navire puisse reprendre la mer, tous les membres d’équipage devront être rétablis. Et une fois arrivé dans les eaux mauriciennes, tout l’équipage sera mis en quarantaine à bord pendant 14 jours, avant de pouvoir fouler la terre ferme. Mais on ne sait toujours pas quand cela sera possible.

Il est à noter que depuis que le Mauritius Trochetia est en cale sèche au Sri Lanka, les habitants d’Agalega ne sont plus approvisionnés en aliments de première nécessité, ni en matériel de premiers soins. Ces derniers se débrouillent comme ils peuvent. C’est désormais le “barter system” qui prévaut, selon nos sources.

À noter que la compagnie d’assurances de la Mauritius Shipping Corporation devra s’acquitter des dépenses encourues liées aux 22 marins du navire, (qui compte 28 membres), qui ont été testés positifs au COVID-19 et qui sont soignés dans un centre hospitalier au Sri Lanka. Selon les informations recueillies, plusieurs marins mauriciens et malgaches qui avaient été infectés sont dorénavant en bonne forme. Ils ont dû déjà regagner le navire qui compte parmi son équipage des Mauriciens, des Malgaches, des Russes et des Ukrainiens. Les dépenses pour les soins des marins malades coûtent plus de Rs 2 millions. Mais pour le ministère de la Pêche et la MSC, le plus important est que le personnel du navire se rétablisse, quel qu’en soit le prix.

À noter que le Mauritius Trochetia est pour l’heure le seul navire qui soit en état de transporter des passagers sur la desserte Maurice, Rodrigues et Agalega. Être amputé du Mauritius Trochetia est un drame pour tous ces habitants des îles de la république de Maurice. Quant aux passagers rodriguais, ils n’ont pas d’autre choix que d’attendre la reprise des vols entre Maurice et Rodrigues pour pouvoir recommencer à voyager pour diverses raisons, médicales dans la plupart des cas. Mais cela aussi pose problème en ce moment. Car ceux qui s’en vont ne peuvent plus rentrer au pays.